Articles journaux

Domaine Vacances Doncaster: un coin de paradis

Bénérice Jetté
Publié le 20 août 2014

Domaine Vacances Doncaster

Domaine Vacances Doncaster

Une vie remplie de projets aura mené Mélanie Boutin et Éric Landry à développer une idée d’envergure. Après plusieurs vacances en véhicule récréatif dans différents campings au Québec et aux États-Unis, le couple provenant de Terrebonne-Mascouche s’est mis en tête de faire l’acquisition de leur propre camping.

Cependant, devant l’ampleur de l’investissement lié à la revitalisation des terrains sur le marché, ils ont changé de cap: «La plupart des endroits ont environ 40 ans et sont désuets. Nous avons donc décidé de chercher plutôt un terrain parfait pour démarrer notre projet de zéro», raconte Mélanie. «C’est en janvier dernier, en motoneige, que nous sommes venus visiter cette terre à Sainte-Lucie-des-Laurentides, et le coup de cœur a été immédiat», ajoute Éric.

Vendue au couple par Maurice Poulin, la terre de 240 acres en question comptait, entre autres superficies, la première phase terminée du projet du Golf Doncaster. Trois verts déjà défrichés, essouchés, gazonnés et sillonnés de sentiers praticables: une opportunité en or pour Mélanie et Éric, épaulés dans leur projet par leur fils de 20 ans. «Nous avons retiré le bon de nos expériences passées et recueilli les suggestions extérieures, pour en venir à l’idéal du camping», expliquent les propriétaires.

L’idée: réaliser un projet à leur image et l’adapter à différents types de clientèle. «La plus grande problématique dans l’univers du camping est le nombre d’ampères alloués à chaque terrain, rarement adapté aux véhicules récréatifs (VR) requérant plus de voltage. Après avoir fait creuser le puits pour l’eau, nous avons donc priorisé la distribution d’électricité par réseau souterrain, pour éviter les poteaux et les fils, qui sera de 600 volts une fois terminée», souligne Mélanie. Les vacanciers pourront ainsi utiliser les 15, 30 ou 50 ampères selon leurs besoins, du camping sauvage au gros motorisé.

Les cinq derniers mois, Mélanie et Éric les ont passés sur le terrain et leur rêve prend forme à la vitesse de l’éclair. Aidés de parents et d’amis, ils prévoient compléter les travaux de la 1re phase comprenant 125 terrains pour septembre, et assurer l’ouverture officielle au 1er mai 2015. «Nous serons ouverts six mois par année pour couvrir à la fois la période automnale des couleurs, et le retour des snowbirds au printemps», note Éric.

Le Domaine comptera de 300 à 400 terrains variant entre 2500 à 4000 pieds de superficie chacun, une fois les quatre phases prévues complétées. Autant d’espace permettra une aération entre les terrains et une préservation de la nature. «L’endroit est parfait car isolé tout en étant à moins de 15 km des services et activités de la région», mentionne le couple.

Pourquoi Domaine Vacances Doncaster? «Le nom Doncaster est pour rappeler le Golf de M. Poulain, et l’appellation  »domaine » plutôt que camping est pour l’expérience que nous voulons offrir au gens. Nous désirons que tout soit à portée de main en conservant le focus sur l’essentiel du camping, soit nature, détente, balades en sentiers ou sur la piste cyclable en face, loin du bruit, dans un concept de centre de villégiature», explique Mélanie.

Le projet réutilise à bon escient la topographie particulière de l’ancien fairway, en faisant d’une trappe de sable un terrain de volleyball par exemple. Le Domaine sera aussi doté d’un jeu de fer, de pétanque, parc détente et modules de jeux pour enfants, étang aménagé avec pédalos, salle communautaire, d’une piscine creusée chauffée avec spas intégrés, et dépanneur dans le chalet d’accueil. Les blocs sanitaires seront modernes avec de grandes douches individuelles en céramique et pin, et une buanderie sera à la disposition des visiteurs.

En pourparlés avec la compagnie FILAU, Mélanie et Éric envisagent de mettre en place le WIFI à la grandeur du Domaine. Un système de ramassage déchets/recyclage est prévu, et les règlements du site permettront l’utilisation de BBQ et de karts de golf, en plus d’accepter les animaux en laisse.

«Nous invitons les gens à venir voir combien l’endroit est formidable! Nous serons sur place jusqu’aux couleurs cet automne, et il nous fera plaisir de vous rencontrer. Faites vos réservations pour l’été prochain, et profitez avec nous de la beauté des Laurentides!», concluent ensemble Mélanie et Éric.

Infos: www.vacancesdoncaster.com ou www.campingquebec.com ou Facebook.

http://www.journalacces.ca/Actualite/2014-08-20/article-3839879/Domaine-Vacances-Doncaster%3A-un-coin-de-paradis/1

Un camping de 140 acres sur l’ancien golf Doncaster

Alisson Lévesque
Publié le 20 août 2014

Activité familiale, activité plein-air, Activités à faire, Camping à vendre, Camping vacances, campground, Camping-car Canada, Camping-car Québec, Camping caravaning, Domaine vacances Doncaster, Glamping Canada, havre de paix, Les Laurentides, Mont-Tremblant, motorisé, Motorisé VR, Le Géant Motorisé, Fifth Wheel RV, plages du Lac des Sables, Base plein-air, Piste cyclable Québec, Tente-roulotte, Lac des Sables, Ville de Sainte-Agathe-des-Monts, Club de golf, Val-David, Val-Morin, Véhicule récréatif motorisé, VR camping, Wi-Fi internet, Location vacances camping, Noël des campeurs, Région des Laurentides, La nature, La plage, P’tit train du Nord, Sainte-Lucie, terrain de golf, Val-David, Val-Morin, camping VR, Wi-Fi, campeur, Sportifs, Saisonniers, Camping, Saint-Lucie-des-Laurentides, Camping ste-lucie des laurentides, Camping ste-lucie-des-laurentides, Camping sainte-lucie-des-laurentides, Camping sainte-lucie des laurentides, Camping dans les laurentides, Camping ste-agathe

Camping Sainte-Lucie des Laurentides

Mélanie Boutin et son conjoint Éric Landry se lancent dans un grand projet, celui d’un camping de 140 acres…

Déjà sur l’immense terrain de l’an- cien terrain de golf Doncaster à Sainte- Lucie-des-Laurentides, des travaux sont en cours. Mélanie Boutin et Éric Landry, deux amoureux du camping, ont décidé de se lancer dans ce projet d’affaires en faisant l’acquisition du grand terrain cet hiver : « On avait visité plusieurs endroits, mais quand on a vu le site cet hiver, on est tombé en amour! Il fallait que ça se fasse dans les Laurentides », raconte avec enthousiasme Mélanie Boutin.

Ils ont ainsi mis épaule à la roue pour arriver dès cet été à s’installer et débuter

à recruter des résidents pour le prin- temps prochain, saison d’ouverture offi- cielle : « On a trois phases qu’on réali- sera au fil de la demande. On compte avoir 300 terrains de camping d’ici cinq ans, mais pour la première phase, nous voulons en avoir 125 près en sep- tembre», explique Mme Boutin.

Avec 140 acres de terrain, ils ont des plans plein la tête pour l’aménagement dusite:«Onveutqueçaresteun endroit où on se sent dans la nature, c’est pourquoi on a de grands terrains de camping. On veut aussi faire un espace pour le camping sauvage qui sera magnifique avec les étangs. C’est un camping qui se veut un lieu où on peut se ressourcer, » soutient-elle.

 

Un camping à leur image

« On est des campeurs de longue date, et on a analysé les irritants et les facilités qu’un camping doit avoir au fil des années. Quand on a commencé à songer à ce projet d’entreprise, on a fait en sorte de le penser en fonction de ce qu’on aimerait en tant que campeur en 2014», explique Mélanie Boutin.

Ainsi, de grands terrains, des prises électriques entre 20 et 50 ampères pour accueillir tout type de véhicules récréatifs, une piscine creusée, des jeux d’enfants, un terrain de volley- ball, des facilités sanitaires, des points d’eau, mais surtout la nature : « On replantera des arbres cet automne sur le site de notre première phase pour préserver le cachet plein-air de la

région. On a même fait un terrain de volley-ball avec une trappe de sable pour préserver l’histoire du site. D’ailleurs, nous avons un des trois fair- ways qui est splendide et qu’on aime- rait préserver tel quel », continue la propriétaire qui se lance avec son conjoint dans ce projet de 140 acres avec beaucoup d’énergie : «On va res- ter ouvert jusqu’en automne, avec les couleurs dans les arbres, ça sera magnifique!

Pour contacter le Domaine vacances Doncaster : www.vacances- doncaster.com ou leur site facebook, ou par téléphone : 819-323-2267.

 

http://cdn-s3.myvirtualpaper.com/h/hebdo_l-information-du-nord-le-sommet/ifa2014-08-27-aou/2014082501/upload/ifa2014-08-27-aou.pdf